Comparaison des projecteurs BenQ, Anker et ViewSonic pour la maison

La tendance concernant divertissement à la maison a été, depuis quelques années maintenant, d'avoir des écrans de plus en plus grands avec une résolution et une définition plus élevées. Nous avons le site, mais le prix des téléviseurs avec ces caractéristiques dépasse la plupart des bourses, c'est pourquoi projecteurs domestiques deviennent de plus en plus importants. Pour cette raison, nous allons faire aujourd'hui une comparaison de trois des projecteurs les plus vendus avec les meilleures fonctionnalités du marché, le BenQ GV3 0, la Capsules de nébuleuse Anker et le ViewSonic M1+ , dans le but de déterminer lequel des trois est le Meilleure option.

Comparaison des projecteurs BenQ, Anker et ViewSonic

Les vidéoprojecteurs ont de nombreux avantages par rapport aux téléviseurs, à commencer par leur prix, en passant par le fait qu'ils peuvent être placés où on veut et comme on veut, et en terminant parce qu'ils nous offrent la possibilité "d'avoir" un écran presque aussi grand qu'on le souhaite. Les trois projecteurs dont nous allons vous parler aujourd'hui peuvent s'inscrire dans le milieu de gamme haut de gamme pour l'environnement domestique, mais nul doute qu'ils offrent un excellent rapport performances/prix. Cependant, laquelle des trois sera la meilleure option ? Voyons ça.

Caractéristiques techniques comparées

Capsules de nébuleuse Anker ViewSonic M1+ BenQ GV30
résolution native WVGA (854 x 480) WVGA (854 x 480) HD 1280 × 720
système de projection DLP DLP DLP
Source de lumière leds leds leds
Vie utile 20,000 heures ÉCO 30,000 XNUMX heures Typique 20,000 XNUMX heures
ÉCO 30,000 XNUMX heures
Luminosité 100 lumens 300 lumens 300 lumens
Rapport de contraste Entre 400 et 1 Entre 120,000 et 1 Entre 100,000 et 1
couleur de reproduction N/D N/D 30 bits (1.07 milliard de couleurs)
rapport d'aspect 16:9 16:9 16:9
Optiques mise au point automatique mise au point manuelle
Objectif F1.7, f=5.5mm
mise au point automatique
Audio 1x 5W 360º 2x 3 W RMS 2x4W RMS
Interfaces HDMI
USB
MicroUSB
HDMI 1.4
USB-C
Bluetooth 4.2
Micro SD
gratuit
2x HDMI 1.4b
USB-C DP Alt
Sortie audio
Bluetooth 4.2
consommation 5W 45W 45W
Dimensions 67.8 x x 67.8 119.9mm 151 x x 126 40mm 120 x x 195.8 185mm
Poids 420 g 700 g 1.6kg
Le niveau de bruit N/D 26 dBA 29dBA maximum
Remote control Oui Oui Oui
PDSF 499.99€ 319€ 599€

Nous commençons par voir les caractéristiques techniques générales des trois modèles dans un tableau où nous pouvons les voir côte à côte. Sans aucun doute, la caractéristique fondamentale de tout projecteur est sa résolution native, et ici la BenQ GV30 prend déjà un avantage notable puisque c'est celui avec la résolution native la plus élevée (720p), même s'il est vrai que les trois modèles sont capables de diffuser en résolution Full HD.

Les trois modèles disposent d'un système de projection DLP avec éclairage LED, c'est pourquoi tous les trois ont une durée de vie assez similaire (environ 20,000 30,000 heures en fonctionnement normal et jusqu'à XNUMX XNUMX heures en mode ECO, même s'il est vrai que le modèle Anker est concerné ici en l'absence de ce mode). Pour souligner le fait que les modèles Anker et BenQ offrent une mise au point automatique, alors que dans le ViewSonic, nous serons obligés de faire la mise au point manuellement à l'aide d'une molette analogique située sur le projecteur lui-même.

Une autre caractéristique importante est la luminosité maximale qu'ils sont capables d'émettre, car plus le projecteur est éloigné de l'écran et plus il y a de lumière ambiante, moins l'image projetée sera vue. Ici, le BenQ GV30 et le ViewSonic M1+ profitent de la capsule Nebula, car ces deux-là offrent jusqu'à 300 lumens de luminosité contre seulement 100 pour le modèle Anker. Quant au taux de contraste (différence entre le blanc le plus blanc et le noir le plus noir), là encore les projecteurs BenQ et ViewSonic en profitent, Anker étant celui qui, sur le papier, offre les moins bonnes caractéristiques.

Projecteurs comparatifs

Nous nous tournons vers l'audio, une fonctionnalité qui est également assez importante puisqu'il s'agit de pouvoir intégrer tous les divertissements multimédias dans un seul appareil. Le petit projecteur d'Anker propose un seul haut-parleur de 5 watts RMS mais, selon le fabricant, avec un son à 360 degrés. Le ViewSonic M1+ possède deux haut-parleurs de 3 watts RMS avec Harman Kardon son, qui a fière allure, mais encore une fois, le BenQ GV30 se démarque avec ses deux haut-parleurs stéréo 4W RMS plus un subwoofer intégré, étant le seul à fournir Son 2.1.

En termes de taille, il est évident que le projecteur Anker est le plus petit et le plus léger, le plus facile à transporter, suivi du ViewSonic et laissant le BenQ comme le plus grand et le plus lourd. Dans l'ensemble, un projecteur qui pèse un peu plus d'un kilo et demi et qui a également une poignée de transport pratique n'est pas exactement grand, surtout si l'on tient compte de la taille que les projecteurs ont habituellement.

Bonus

Chacun de ces projecteurs possède une série de caractéristiques particulières qui les différencient des autres, alors jetons-y un coup d'œil afin d'avoir une vision globale de ce que nous avons en main.

Projecteurs comparatifs BenQ GV30

  • Haut-parleur Bluetooth avec amplificateur de basses 2.1.
  • Angle de projection de 135 degrés.
  • Mise au point automatique et base qui vous permettent de le mettre dans n'importe quelle position avec une rotation de 360 ​​degrés.
  • Connectivité HDMI et USB-C.
  • Android TV et lecture sans fil.

ViesSonic M1+

  • Connectivité Wi-Fi et Bluetooth.
  • Prise en charge de l'installation à 360 degrés.
  • Haut-parleurs Harman/Kardon intégrés.
  • Jusqu'à 6 heures d'autonomie.

Capsules de nébuleuse Anker

  • Son à 360 degrés.
  • Taille compacte et légère.
  • Autonomie de 4 heures.
  • AndroidTV intégré.

Une évaluation des caractéristiques peut être assez subjective, mais nous considérons essentiellement qu'à nouveau le projecteur BenQ GV30 est nettement supérieur à ses deux autres concurrents, au moins sur papier .

Il en va de même pour les projecteurs BenQ GV30, Anker Nebula Capsule et ViewSonic M1+

Nous allons maintenant vous montrer à quoi ressemblent ces trois projecteurs, et nous commençons par le plus petit d'entre eux, la Anker Nebula Capsule. Il a une forme cylindrique rappelant une canette de soda de 500 ml, avec une couleur noire élégante qui est facile à tenir dans vos mains. Son objectif est dans la zone supérieure mais dans la partie avant, ce que nous considérons déjà comme un inconvénient car nous n'aurons pas de moyen de régler la hauteur de la projection… autrement dit, l'image sortira toujours droit devant et nous devrons chercher la vie si nous voulons qu'elle se projette vers le haut, par exemple.

Capsule de la nébuleuse du projecteur Anker

Comme vous l'avez peut-être déjà remarqué, ce projecteur possède une maille métallique sur toute sa circonférence, puisque derrière celle-ci se trouve son "haut-parleur à 360 degrés". À l'arrière, nous avons les boutons d'alimentation et de mise au point, tandis que dans la zone inférieure se trouvent les connexions.

Capsule de la nébuleuse du projecteur Anker

Dans la zone inférieure, il n'y a qu'une base en caoutchouc, tandis que dans la zone supérieure, nous avons des boutons de commande tactiles.

Capsule de la nébuleuse du projecteur Anker

En tant qu'accessoires, ce projecteur n'inclut rien d'autre que la télécommande et le cordon d'alimentation, ni plus ni moins.

Capsule de la nébuleuse du projecteur Anker

On va continuer avec le ViewSonic M1+, qui a une forme rectangulaire et une couleur grise plutôt élégante. La plus grande curiosité de ce projecteur est son "couvercle" pour l'objectif, qui à son tour sert de base pour pouvoir placer, maintenant, le projecteur dans n'importe quelle position.

À l'arrière, nous avons une grille de ventilation et quelques boutons de commande.

Viewsonic M1+

Vous avez peut-être remarqué cette "bande" rouge sur un côté, et c'est avec cela que l'on ouvre un couvercle pour accéder aux connexions. Il faut dire qu'il est assez inconfortable à utiliser, car les connecteurs sont très serrés et les câbles sont laissés au milieu… nous aurions préféré que les connexions soient derrière.

Viewsonic M1+

En ce qui concerne les accessoires, ViewSonic comprend un étui de transport, un connecteur d'alimentation, une alimentation externe, une télécommande et un câble USB-C.

Viewsonic M1+

On se tourne vers le projecteur BenQ GV30, qui a une forme arrondie car il est conçu pour être posé sur son socle, un socle qui est aimanté pour qu'il ne tombe pas si on soulève le projecteur, mais assez curieusement, il nous permet de le faire pivoter pour le mettre dans la position que nous voulons. Nous trouvons cette façon que BenQ a dû nous permettre de projeter où nous voulons, y compris le plafond, pour être merveilleux.

BenQ GV30

Dans l'image précédente, vous avez déjà pu voir que l'objectif est à l'avant, juste en dessous de quatre boutons de commande et d'une sangle en cuir qui facilitera son transport. Pour sa part, les haut-parleurs sont combinés avec la grille de ventilation sur les côtés, où nous avons également les ports de connexion.

Voyons les accessoires qu'apporte ce BenQ GV30, qui se démarquent vraiment bien des deux autres projecteurs. Un sac de transport rigide est inclus pour que vous puissiez transporter confortablement le projecteur, le support et TOUT le reste. Il comprend une télécommande, deux câbles d'alimentation, une alimentation, un câble USB-C et un accessoire supplémentaire que nous verrons en détail ci-dessous.

BenQ GV30

Cet accessoire inclus avec le projecteur est un BenQ QS01, un Android TV via HDMI idéal pour diffuser sans fil depuis n'importe quel appareil, y compris le PC, vers le projecteur. Tout un détail et cela dénote également que le constructeur a été très soucieux d'offrir une expérience complète à l'utilisateur.

La télécommande : BenQ GV30 vs Anker Nebula Capsule vs ViewSonic M1+

Les trois projecteurs incluent une télécommande parmi leurs accessoires, alors voyons-les également comparés.

BenQ GV30, Anker Nebula Capsule et ViewSonic M1+

Tous les trois sont de taille assez similaire, très confortables à utiliser dans les mains et avec de nombreuses commandes pour pouvoir gérer, essentiellement, ce dont nous avons besoin, des options du projecteur aux commandes Android TV. Bien sûr, un point négatif pour le contrôleur ViewSonic car le caoutchouc qui recouvre la zone de la traverse fait coller les choses (notez qu'il est légèrement sale, même si nous l'avons nettoyé, simplement à cause de la "poussière" du carton du l'emballage du produit).

BenQ GV30, Anker Nebula Capsule et ViewSonic M1+

Mention spéciale à la commande du BenQ GV30, à la fois pour l'intégration d'Amazon Prime Vidéo raccourcis, par exemple, et pour avoir le contrôle vocal, quelque chose qui manque aux deux autres.

Les projecteurs en fonctionnement

Le moment est venu de mettre les projecteurs en marche pour voir comment ils fonctionnent, et ici nous allons devoir vous donner notre avis subjectif. Pour cela, nous n'allons pas nous compliquer la vie et ce que nous avons fait a été de connecter un ordinateur portable via HDMI et de lire divers contenus, tels que YouTube vidéos avec musique, Netflix et même un jeu, afin que nous puissions apprécier sa qualité sonore, la qualité de l'image et son retard.

Qualité d'image, couleur et définition

On commence par la Anker Nebula Capsule, la plus petite des trois concurrentes de ce comparatif. Sa mise en oeuvre est très simple, il suffit de brancher le câble d'alimentation et le HDMI, d'allumer l'appareil et de sélectionner la source.

Capsule de la nébuleuse du projecteur Anker

L'autofocus de ce vidéoprojecteur fonctionne plutôt bien, ainsi que sa compensation trapézoïdale pour que l'on voit l'image rectangulaire même si le vidéoprojecteur n'est pas complètement droit (le seul inconvénient est qu'il peut mettre beaucoup de temps à bien sortir l'image). Le projecteur ne fait pas trop de bruit, même si nous devons dire qu'il le fait à partir du moment où vous l'allumez, ce qui peut être un problème pour de nombreux utilisateurs.

L'image semble assez claire, bien que pauvre en couleurs et en intensité… avec la pièce dans l'obscurité totale, elle semble assez bonne, mais au moment où elle est dans la pénombre, il est déjà difficile de distinguer les détails de l'image. Avec la lumière allumée, on ne voit presque rien.

On continue avec le modèle ViewSonic, dont la mise en route est tout aussi simple… plug and play. Gardez à l'esprit une chose avec ce projecteur, c'est que le "couvercle" de l'objectif doit être complètement retiré (ou agissant comme la base), car s'il détecte qu'il est soulevé, le projecteur s'éteint. En laissant cela de côté, l'opération est tout aussi simple et il n'y a rien de plus que du plug and play.

Projecteur ViewSonic M1+

L'image est tout aussi nette et la compensation trapézoïdale fonctionne bien… ce qui ne fonctionne pas trop bien, c'est la mise au point, qui n'est pas automatique et qu'il faut faire manuellement avec la molette située sur le corps de l'appareil. Il faut dire qu'on remarque que ce modèle a une luminosité maximale beaucoup plus importante car l'image est bien meilleure en faible luminosité, et les couleurs sont mieux définies qu'avec le projecteur Anker.

Le ViewSonic M1+ est légèrement bruyant, un peu plus que celui d'Anker, mais son son est bien meilleur, cela montre que les haut-parleurs sont plus puissants et de meilleure qualité.

On continue avec le BenQ GV30 qui est tout aussi facile à configurer que les précédents avec en plus la sélection automatique de la source d'entrée (c'est donc encore plus simple). En d'autres termes, si la seule source d'image dont il dispose est HDMI, nous n'aurons pas à nous soucier de la sélectionner car elle le fera automatiquement.

BenQ GV30

Non seulement ce projecteur dispose d'une mise au point automatique et d'une compensation automatique de la distorsion trapézoïdale, mais il fonctionne beaucoup mieux que celui d'Anker et est presque instantané, nous donnant instantanément la meilleure image possible. La luminosité maximale est bonne et nous permet de voir clairement dans la pénombre, mais pas assez pour profiter de son utilisation dans des conditions lumineuses. Désormais, la gamme de couleurs est bien meilleure que celle du ViewSonic et cela se traduit par un meilleur spectre de couleurs, avec des couleurs plus vives et plus intenses.

Mais la plus grande différence que nous avons trouvée est dans la résolution ; Les projecteurs Anker et ViewSonic ont une résolution native WVGA (854 x 480), et puisque nous passons à la résolution Full HD de l'ordinateur portable, l'image n'est pas aussi nette que nous le souhaiterions. Cependant, comme la résolution du BenQ GV30 est HD (1280 x 720), peu de définition est perdue lors de la mise à l'échelle à 1080p, et donc le résultat est des images beaucoup plus définies, qui, avec une meilleure définition des couleurs et un meilleur processus de mise au point et une meilleure compensation de la distorsion trapézoïdale , le résultat est une bien meilleure expérience utilisateur pour l'utilisateur.

À ce stade, nous devons dire que le BenQ GV30 est clairement supérieur techniquement au ViewSonic M1+ et à la Anker Nebula Capsule, offrant des images plus nettes et plus lumineuses avec une meilleure définition.

Retard du son et de la lecture

Ci-dessous, vous pouvez voir un test audio (avec une vidéo YouTube sans droit d'auteur), mais cela dépend beaucoup du microphone utilisé pour capter le son et, sûrement, cela ne vous dira pas grand-chose si vous le regardez sur un PC ou dans mobile, nous devons donc à la fin vous donner à nouveau notre avis subjectif sur le résultat.

Le son que la Anker Nebula Capsule est capable d'émettre est… correct. Ni bon ni mauvais, le son est fin mais sans se démarquer de quoi que ce soit, ni par les nuances ni par l'intensité, on peut donc considérer qu'il suffit d'avoir une bonne expérience en regardant un film ou en écoutant de la musique, sans plus.

De son côté, le son du ViewSonic M1+ nous a agréablement surpris, avec un bon équilibre des tons moyens et aigus et un très bon volume maximum sans distorsion, dénotant que le constructeur a utilisé des haut-parleurs de très bonne qualité. Bien sûr, nous devons dire que le ventilateur interne du projecteur gâche un peu l'expérience utilisateur lorsque le volume sonore est faible.

Enfin, le BenQ GV30 gagne à nouveau dans la section sonore, et non seulement parce qu'il est le seul capable de fournir un son 2.1 dans lequel des basses étonnantes se distinguent par la taille de l'appareil, mais aussi parce qu'avoir des haut-parleurs intégrés plus grands est capable de offrent un spectre de fréquences plus large sans distorsion, ce qui rend l'expérience d'utilisation en particulier dans les films et les jeux bien meilleure.

BenQ GV30

Enfin, il reste à parler du comportement des projecteurs lors de la lecture, où l'on peut voir le retard. Les performances dans les trois ont été optimales, puisque nous avons utilisé une connexion directe via HDMI, et nous avons pu jouer pratiquement sans aucun retard appréciable.

Le projecteur de BenQ a d'autres options, telles que l'utilisation de l'accessoire inclus pour le streaming sans fil, mais il n'aurait pas été juste de le comparer aux deux autres car ils n'ont pas cette option.

Conclusion : le BenQ GV30 l'emporte de manière écrasante

Dans ce comparatif nous avons mis en tête-à-tête trois projecteurs maison conçus pour offrir un haut niveau de divertissement avec une grande facilité de configuration et de mise en route, et à des prix relativement abordables. Et ce que nous pouvons vous dire d'emblée, c'est que, même s'il est vrai que des trois, le BenQ GV30 est nettement plus cher, l'investissement en vaut la peine car il a dépassé les deux autres prétendants dans chacun des domaines de que nous les avons testés.

La résolution, la netteté, la clarté et la qualité d'image sont bien meilleures sur le BenQ GV30 que sur les concurrents ViewSonic et Anker, ainsi que sa mise au point automatique et sa compensation trapézoïdale fonctionnent comme un charme, ce qui le rend utilisable quand et où nous voulons sans avoir à nous compliquer la vie en configurant le image pour qu'elle soit belle : le projecteur se charge de tout faire pour nous.

BenQ GV30

De plus, c'est le projecteur qui nous offre la meilleure qualité et expérience audio grâce à ses haut-parleurs 2.1, qui, en plus d'être les plus puissants, sont les seuls à disposer d'un woofer dédié aux basses, indispensable pour profiter dans des conditions de films et de jeux, ce qui est finalement le but recherché par ceux qui achètent un projecteur de ce type.

Enfin, la liste des accessoires inclus et des fonctionnalités supplémentaires met également le BenQ GV30 au-dessus de l' Capsules de nébuleuse Anker et le ViewSonic M1+ , qui sans nuire à leurs caractéristiques et performances (qui sont plutôt bonnes), prennent du retard sur l'alternative proposée par BenQ. .

Par conséquent, le BenQ GV30 est le grand gagnant de cette comparaison, et si vous songiez à acheter un projecteur confortable et facile à utiliser qui vous donne tout pour votre maison, c'est bien sûr l'option que nous vous recommandons.